Y-a-t-il des règles à respecter pour obtenir une cuisson vraiment saine ?

La première chose à laquelle il faut faire attention, c’est la température de la cuisson. En effet, on a tendance à l’ignorer, mais si une poêle dépasse les 230°, l’aliment va dépasser sa température biologique idéale et générer des molécules indésirables. Il perd au passage tous ses bénéfices nutritionnels. Si les feuilles de cuisson peuvent être utilisées à une température allant jusqu’à 260° sans risque pour la santé, il est toutefois nécessaire de respecter une température de cuisson entre 180° et 230° si vous souhaitez bénéficier de tous les bienfaits de ce que vous mangez. Sachez aussi que ces recommandations sont également valables quand vous utilisez du beurre ou de l’huile pour la cuisson, puisqu’ils commencent à brûler et donc à devenir néfastes pour la santé entre 200° et 250°.

 

La deuxième chose et c’est le PNNS (Programme National de Nutrition Santé) qui le recommande fortement, c’est de limiter sa consommation de matières grasses dans l’alimentation notamment à la cuisson. En effet, si certaines matières grasses sont bonnes pour la santé, il est préférable de les consommer crues plutôt que cuites. Pour ça, les feuilles de cuisson Dieticook® sont l’ustensile idéal, puisqu’elles permettent de supprimer les matières grasses inutiles à la cuisson.

 

Quelle est la composition des feuilles de cuisson Dieticook®? sont-elles réellement sans danger pour la santé ?

Les feuilles de cuisson Dieticook® sont composées de fibre de verre, recouvertes de PTFE alimentaire. L’abréviation PTFE signifie polytetrafluoréthylène, il s’agit d’un matériel glissant parfaitement inerte dont l’autorisation a été approuvée par les autorités françaises, européennes et américaines pour les revêtements antiadhésifs et les ustensiles de cuisine. Il peut être soumis à des températures élevées et ne provoque aucune réaction chimique lorsqu’il rentre en contact avec de la nourriture. Il est aussi fréquemment utilisé dans la fabrication du matériel médical.

 

Y-a t-il eu des tests réalisés afin de s’assurer de l’innocuité des feuilles de cuissons  Dieticook® ?

Des tests on été réalisés par le Laboratoire National de métrologie et d’Essai http://www.lne.fr qui certifient que les feuilles de cuisson Dieticook® peuvent être mis au contact d’aliments à des températures normales et élevées (jusqu’à 260°) sans risque de migration dans les aliments et sans aucun risque pour la santé.

Par ailleurs, l’IARC (Agence Internationale de recherche contre le Cancer) a mené de nombreuses études sur le PTFE (l’un des principaux composant des feuilles de cuisson) à la demande de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), qui permettent de garantir l’innocuité du PTFE.

 

Mais alors pourquoi y-a-t-il autant de débats sur les matériaux antiadhésifs ?

Les feuilles de cuisson Dieticook® sont garanties 100% sans PFOA. Or il y a souvent une confusion entre le PTFE et le PFOA.

Alors que l’innocuité du PTFE a été scientifiquement prouvée par les plus hautes autorités sanitaires, le PFOA, dont l’utilisation devrait disparaître progressivement d’ici à 2015, semble avoir un impact sur l’environnement. Des contrôles réguliers garantissent l’absence de PFOA dans les feuilles de cuissons Dieticook®.

 

Y-a-t-il des précautions à prendre quand on utilise des feuilles de cuisson Dieticook® ?

Comme il a été précisé ci-dessus, il est important de bien maîtriser la température de cuisson. Mais cette affirmation est valable quel que soit l’ustensile utilisé, avec ou sans matières grasses.

Plus spécifiquement, il est préférable d’utiliser des ustensiles en bois afin de ne pas abîmer les feuilles de cuisson Dieticook® et de ne pas découper d’aliments directement sur la feuille. Il s’agit surtout de ne pas l’abîmer afin de pouvoir la réutiliser, car les matériaux constitutifs des feuilles de cuisson Dieticook® n’ont aucun effet sur l’organisme en cas d’ingestion